PLU 2020 : avis ADMN

Contribution de notre association à l’Enquête Publique du PLU

Nous voulons tout d’abord remercier tous les habitants des Moulières qui ont pris le temps de lire les dossiers et de rédiger des commentaires pour l’association ou directement sur les registres. La force des réactions écrites sur les registres est une indication de l’émotion suscitée. Nous espérons que ces témoignages seront perçus à leur juste valeur par M. le Commissaire Enquêteur et par nos Élus.

Retrouvez l’intégralité de nos appréciations

Ou lire quelques extraits :

L’ADMN a invité tous ses adhérents et sympathisants à participer à la présente Enquête Publique afin de recueillir un plus grand nombre d’avis. Les membres de son conseil d’administration ont participé à la mise en forme.

Nous soutenons en particulier la volonté affichée dans le document de concevoir un quartier durable et de développer les mobilités douces.

mais nous aurions aimé que les leçons de la crise que nous venons de vivre conduisent à une inflexion plus sensible de ce projet et, notamment, avec des éléments réellement structurants qui puissent être des incontournables pour les aménageurs, comme par exemple (liste non exhaustive) :

  • une véritable liaison entre vieille ville et Jas de Beaumont du type passerelle piétonne et cyclable qui permette que la ville ne soit pas coupée en deux par le boulevard Guigues.
  • de vraies voies piétonnes et double sens cyclables (à réaliser avant toute autre construction) au travers de cette zone pour desservir le groupe scolaire des Moulières et la future école privée de la Croix de Gon.
  • un vrai grand parc paysagé (minimum 2 hectares) avec des jeux d’enfants qui accueille tous les Pertuisiens.

…il faut conserver tous les éléments qui permettent de faire de Pertuis « une ville à la campagne ». Dans la réalité, le projet tel qu’il est présenté nous laisse quelques doutes puisqu’il repose sur des phrases magiques de publicitaire et des esquisses savamment dosées avec quelques touches de vert. Nous serions d’avantage convaincus si des projets structurants tels qu’un grand parc avec jeux d’enfants (minimum 2 hectares) ,  des voies de mobilité douce indépendantes avec double sens cyclable et un parking – relais (par définition, un PR est bien desservi par les transports en commun) à l’entrée ouest (Croix de Gon) étaient clairement affichés ...

Un calibrage de 12 m signifie clairement que la Draille Pugère, voie rurale et pittoresque bordée de murs de restanque qu’il faudrait restaurer plutôt que détruire, va devenir une voie de transit automobile : un « boulevard Jean Guigues bis ». Les riverains de cette voie, les habitants des Moulières et tous les usagers de cette draille s’opposent fermement à ce projet.

En conclusion

Notre association a toujours eu le souci d’adopter une démarche constructive à l’image des habitants de ce quartier qui sont déterminés mais réfléchis

…Ils [les habitants] expriment une très vive inquiétude quant à l’urbanisation à outrance et une ferme opposition à  des d’aménagements routiers démesurés qui, outre les nuisances et dangers engendrés, auraient pour effet de totalement défigurer ce quartier calme et résidentiel auquel ils sont profondément attachés comme d’ailleurs bon nombre de Pertuisiens qui viennent s’y promener paisiblement.